Archive | Uncategorized RSS for this section

Ten Years After


Juin 2006, poussé par une rage dévorante d’écrire, de partager, je crée ce blog gotonair.canalblog.com.

Avec la volonté de m’imposer le rythme effréné d’un post par jour, il y a vite matière à débattre de divers sujets ; j’écris sur tout, j’écris surtout, besoin irrationnel de cracher de la ligne, stimulé par des nuits d’insomnie à combler.

Passés les premiers mois où je ratisse large, où j’aborde tous les sujets qui peuvent s’offrir à moi,  je me suis orienté plutôt vers de la critique personnelle que du commentaire perso à partager. La limite est mince, mais quitte à écrire quelque chose, que cela vienne de moi et que cela traduise ce que je pense et comment j’ai ressenti les choses.
« Ouhai trop cool ce film, trop bien l’histoire et les effets spéciaux » pas pour moi ce genre de commentaire stérile facebookien.

Vite aussi j’ai pris un plaisir à me moquer du monde qui m’entoure, InSSIIder saisons 1&2 en est l’exemple, où je raconte mi fiction mi réalité mes déboires quotidiens à bosser en SSII. Pour la petite histoire, personne à ce jour n’est arrivé à faire la différence entre les vraies anecdotes et celles imaginées; quelle importance car « cette histoire est vraie puisque je l’ai inventée » (Boris Vian).

5 / 6 ans d’existence et migration vers un site d’hébergement bien plus pro, sans perte de service, et sans fucking pub : le blog devient gotonair.wordpress.com. Légère perte de connexion, puis période faste, jusqu’à atteindre le nombre magique de 1000 articles publiés et des pics de connexions dont je reste encore admiratif. 4500 connexions par jour avec les posts sur le tome 7 et le fantasmé tome 8 d’Harry Potter. Bien évidement des posts fake, mais si réels que bon nombre de lecteurs s’y sont plongés et perdus sans retenus !

Puis les posts se sont raréfiés dans les dernières années pour s’arrêter en 2015.

Toujours plein d’idées, mais changement de vie perso et envie de partager égoïstement mes aventures plutôt avec ma nouvelle compagne qu’à travers un blog.

Aujourd’hui ma vision du monde est tout aussi critique, mais plus acerbe, et j’ai plus de mal à en trouver le second degré. Ce monde devient absurde de plus en plus, les nouvelles générations sont lobotomisées par les dictas véhiculés par la TV, et via l’omniprésence des smartphones qui régissent et gouvernent leur vie.
La culture onirique du ¼ d’heure Andy Warhol devient le sport quotidien, où l’importance est de se mettre en scène, on ne prend plus des photos des monuments de la beautés d’une oeuvre, on prend des selfies:  « moi devant la Joconde, moi devant la Tour Eiffel, moi devant L’empire State Building…moi moi moi !!! »; je préfère d’ailleurs l’expression Québécoise imageant mieux cette tendance : l’égoportrait.
Le smartphone avec les réseaux sociaux et la culture de l’éphémère et de la futilité sont devenus le nouveau mode de vie de nos générations connectées. Remplacez Religion par Smartphone et cette antique phrase de Marks, et cela peut porter à réflexion : « La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans cœur, comme elle est l’esprit des conditions sociales d’où l’esprit est exclu. Elle est l’opium du peuple. »

Autre tendance, utiliser les autres pour briller ou pour obtenir ce que l’on veut quels que soient les moyens, avec une perte totale de la notion de ce qui peut être bien ou mal. Pourquoi mal ? c’est forcément bien puisque ça l’est pour moi et que cela sert parfaitement mes intérêts ! Vaste sujet qui méritera un post d’ici peu 😉

En 10 ans les sujets qui m’interpellent ont beaucoup évolués, ils sont peut-être plus graves à présent. Ils font échos à un contexte actuel souvent absurde, où les valeurs morales et humaines essentielles sont bafouées dans une parodie de société dirigée dans l’ombre par des dictateurs aux pouvoirs financiers illimités et aux ramifications obscures.

De quoi nous donner des sujets et nous occuper pour les 10 prochaines années ??!!
Bon anniversaire à ce blog et à vous qui me lisez depuis 10 ans.

Et pour ceux qui ne connaissent pas, Ten Years After, c’était ça :

G.o.T,  still alive !

 

 

 

Drame en Argentine


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort (Nietzsche).

Phrase d’ouverture du légendaire Conan le Barbare de John Milius, le problème est que je ne suis pas Arnold, alors les épreuves de la vie j’ai un peu de mal à les considérer comme une source de vigueur.

Oui il faut effectivement faire preuve de force pour les affronter, surtout quand les événements s’enchaînent, l’être humain peut alors faire preuve de ressources inattendues.

Affronter, gérer, tenir, repartir et reconstruire, cela semble simple sur le papier.

Ce soir du fond de mon lit, avec un début d’insomnie, rattrapé par cette foutue grippe que j’avais réussi à éviter tout l’hiver, j’ai une pensée émue et triste pour les familles des victimes du crash des deux hélicoptères survenu il y a quelques heures en Argentine.

G;o.T

Working Class Hero


Toujours vrai 44 ans plus tard…

Reprise de Green Day d’un classique de John Lennon.

Allez voir du coté des paroles… http://www.lacoccinelle.net/254129.html

Forwarded by G.o.T

 

 

 

victime de la mode, tel est son nom de code


De temps en temps je prends les transports en commun, pas pour le coté glamour ou promiscuité avancé, mais pour gagner du temps. Comme je hais les transports en commun, je m’amuse pour m’occuper à dévisager les gens, à trouver leurs tic et toc, à les sonder de loin. La semaine dernière je suis tombé sur la définition de l’homme moderne parfait :

– la cinquantaine, parce que j’ai bourlingué
– cheveux légèrement longs, parce que ça fait faussement négligé
– costard gris sur chemise bleu, parce que ça fait sérieux
– cravate rouge, parce que ça fait  manager
– blouson Aigle, parce que ça fait capitaine de bateaux
– blackberry, parce que ça fait business man
– qui parle anglais au téléphone (avec un accent so frenchy), parce que ça fait européen
– avec un gros casque sur les oreilles, parce que ça fait d’jeun’s
– avec une sacoche Lacoste, parce que ça fait vieille bourgeoisie française
– avec une grosse montre type Rolex, parce que ça fait bling bling et capitaliste

J’suis sur qu’il devait avoir des chaussettes Burlington et un boxer moulebite CK ou Hugo Boss…out les matins dans la glace en mettant son aftershave Mennen pour les zommes qui n’en veulent, il doit se dire : Serge, t’es un gagnant !

G.o.T

Call of Duty – Back OPS


Le cabinet d’études NPD a dévoilé dernièrement le classement des meilleures ventes de jeux en boîte – hors bundles – enregistrées sur le mois de décembre aux Etats-Unis, le grand vainqueur étant à nouveau Call of Duty : Black Ops avec plus 3,6 millions de copies écoulées, tous supports confondus. (source gamekult).


Alors oui Call of Duty est un bon jeu, mais de là à devenir le leader des ventes de Noël, il y a de l’abus. Commençons par les point positifs, le jeu est beau coté graphismes, et assez immersif dans la narration. Le fait que le protagoniste principal raconte son histoire nous permet de zapper d’une mission à une autre et de passer de l’enfer du vietnam aux plaines désertique polaires en un clic. Le jeu demandera un peu moins de 10 heures pour se terminer, suffisant pour le mode mission, qui sera allongé par un mode zombis juste correct, et un mode multi riche.


Pour les points négatif, le principal est pour moi le mode « tunnel » du jeu, vous allez systématiquement d’un point A vers un point B par un seul chemin possible, avec des ennemis toujours placés au même endroit si vous recommencez le niveau. L’IA est elle aussi minimaliste, pas bien malin les ennemis. De plus ce mode progression est aussi très énervant sur certains passages, au vietnam par exemple, dans un affrontement assez pêchu, si vous restez sur place les ennemis arriveront sans fin, par contre si vous courez au point de contrôle, ils disparaissent alors tous d’un coup. Le mode de narration est lui aussi pénible, aucune cohérence dans l’histoire, et on se perd dans les méandres d’acteurs. On est loin de la production par Infinity Ward sur Modern Warfare et le studio Treyarch a de la peine a sortir un titre aussi abouti que ses concurrents. Pour s’en sortir, le studio propose de l’action ininterrompue sans vraiment de phase de réflexion, avancer avancer toujours avancer est le maître mot.

Magnifique graphisme donc, mais lassant par son mode couloir du début à la fin.

G.o.T

 


G.o.T

Paris candidate JO d’hivers 2014 !


oui Paris ayant échoué pour les JO dété 2012 va se présenter pour les JO d’hivers 2014.

La preuve en est, la capitale française s’est dotée depuis hier d’une belle couche de neige, et de plus de 200 km de pistes rouges, quelques pistes vertes, et beaucoup pistes avec obstacles ! (voir photo ci dessous)

G.o.T