Archive | Série – The inSSIIder 2 RSS for this section

the inSSIIder 2 – 26 – Geekman


Bon ok ça fait depuis Jérusalem, heu non Mathusalem que j’ai rien écrit sous Inssiider. Même que je me suis fait pourrir la tête par Mr Small (qui fait toujours du S en slip US parait il…).

Tiens pour les fan de QVGDM (jeu de questions avec JP Faucul), qui était le fameux Mathusalem ??

Ahah on fait moins les malins ! …j’attends… Et bien c’est tout simplement la personne la plus âgée mentionnée dans l’ancien testament , et qui aurait vécu 969 ans, soit 152 en € . D’où depuis la référence comme signe de longévité.

Donc je cherchais un sujet pour Inssiider, quand avec mon plateau repas du midi (un saumon grillé frites, oui je sais tout le monde s’en balance), je me suis assis en face d’un de mes collègues, un gars sympa, rondouillard, barbe en broussaille, la trentaine, pas peigné, en pull en laine bleu et lunettes en métal dont les vitres sont toujours sales.

C’est un gars hyper calé en technique, un genre de geek, un des derniers que je connaisse, passionné d’informatique, de jeux de plateaux, de jeux de rôles; il a vainement essayé de m’expliquer les règles d’un jeu de vampires en cartes à jouer, j’ai évidemment rien compris, et plus je perdais le fil des règles plus il partait dans ses délires tout content de me confier les subtilités pour faire semblant d’attaquer un joueur pour au dernier moment dire qu’en fait il retournait l’attaque sur le joueur de droite pour lui sucer son sang.
Vous n’avez rien compris, et bien moi non plus, mais c’était marrant de le voir tout excité par juste le fait de m’expliquer les règles d’un jeu. J’imagine quand il doit être à fond dedans, il doit courir un marathon coté cardiaque. Bon comme tout Geek, il m’a aussi avoué en fausse modestie qu’il était imbattable à Catagne un jeu de plateau à cartes, car comme tout Geek qui se respecte, il y a  forcément un domaine où il est en mode GOD !

Ah oui, comment on en est venu à parler jeu???!!! tout simplement quand je suis venu m’installer à table à la dernière place vide en face de lui, il avait mis son dessert sur la table, et quand il l’a remis sur son plateau pour me faire de la place, il a juste dit ‘j’vais bien trouver une place, j’ai toujours été bon au Tetris« . Et moi de questionner « ah bon t’aime bien les jeux ? » la question qui l’a fait partir tout schuss !!!

J’aime bien ce gars, c’est un peu un ovni, qui se moque du regard des autres, et qui vit ses passions;  n’oubliez pas si vous en croisez un, qu’il y a quelques 40 ans, une bande de Geek barbus en pull ont créé une des entreprises les plus florissantes … Microsoft ça vous dit quelque-chose ??

 

 G.o.T

 

Publicités

the inSSIIder 2 – 25 – où il est ton presta


Chanson de Ctrobien

Dites-moi d’où il vient,
Enfin je saurai où je vais
ma boite dit que lorsqu’on cherche bien,
On finit toujours par trouver
Elle dit qu’il n’est jamais très loin,
Qu’il part très souvent travailler
ma boite dit « Travailler c’est bien »
Bien mieux qu’être mal accompagné !
Pas vrai ?
Où est ton presta ?
Dis-moi, où est ton planning ?
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas
Un sacré presta
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois,
Que je t’ai cherché là bas

Où est l’chef de projet,
où est l’chef de projet
où est l’chef de projet
où est où est où est où est
où est l’chef de projet
il est quand même pas en RTT ?

comment ça y’en a pas,
Il y aura bien un jour où il en faudra
Un jour où l’autre on sera tous dans l’caca
Et d’un jour à l’autre, tout aura disparu
Serons-nous facturable ?
Serons-nous remplaçable ?
Des pros de SSII
Dites-nous qui donne naissance aux irresponsables ?
Ah, dites-nous qui, tiens
Tout le monde sait comment on facture des projets
Mais personne ne sait comment on fait des bons prestas
Monsieur j’sais tout en aurait hérité, c’est ça ?
Il faut l’sucer l’client ou quoi ?
Dites-nous où il s’est caché ?
Ça doit faire au moins mille fois
Qu’on a bouffé son ’planning

Où est l’chef de projet,
où est l’chef de projet
où est l’chef de projet
où est où est où est où est
où est l’chef de projet
il est quand même pas en RTT ?
Où est ton presta ?
Dis-moi, où est ton presta ?
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas
Un sacré presta
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois,
Que je t’ai cherché là bas

Où est ton presta ?
Dis-moi, où est ton presta ?
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas
Un sacré presta
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois,
Que j’ai modifié ton CRA

Où est l’chef de projet,
où est l’chef de projet
où est l’chef de projet
où est où est où est où est
où est l’chef de projet
il est quand même pas en RTT ?

Transformé par G.o.T

the inSSIIder 2 – 24 – bien être au bureau


14h chez mon client du moment, cafétéria, je suis le seul externe parmi une brochette d’internes, le gratin des tire aux flancs…
ça parle gonzesse, picole, blagues de cul etc… et là,

Patrick arrive…

presque la 60ène, grand, cheveux gris, jean gris, chemise grise ouverte presque à moitié, les poils du torse dehors, le teint un peu rose, l’œil un peu vitreux (pas plus de 2 gr d’alcool dans le sang, putain c’est le remake de Gainsbard façon Patrick Topaloff (« où est ma ch’mise grise« )

et aux pieds… des charentaises à carreaux… je me retiens d’exxxxxploser de rire.

A la main il a un dossier imprimé : « étude biocellulaire organique… » un dossier scolaire de sa fille qu’il doit imprimer et relier…
Oulala ça va bien lui prendre la moitié de l’ap-midi …

Dans ma boite il y a un programme social qui s’appelle le wellbeing@work, en gros, comment être bien au travail…
Ben lui il pourrait en être le porte drapeau !

G.o.T

the inSSIIder 2 – 23 – le Caïd !


Continuons à faire le tour de mes nouveaux collègues, là on va taper dans l’extrême, dans le lourd, voire l’exceptionnel; mon collègue de bureau, c’est le sosie du Caïd !

Oui le super vilain qui apparaît dans  Spiderman puis devient l’ennemi juré de Dardevil

Description de WikipédiaLe Caïd est un homme, très grand et de très forte corpulence, au crane rasé. Vêtu de costumes de bonne coupe, il a l’apparence d’un homme d’affaires caricatural. Malgré son allure obèse, il est d’une force extraordinaire, sa graisse masquant une épaisse musculature. Combattant habile et brutal, il n’hésite pas à affronter lui-même ses ennemis et se montre capable de tuer un homme de ses mains nues sans difficultés.

La vache, c’est exactement la description de mon collègue, une masse au crane rasé, il respire comme un taureau, des mains énormes,  une voix rauque et cassée d’ancien taulard qui avale 6 bières et 20kg de gravier au petit déjeuner, syndicaliste, la cinquantaine.
il est … il est … il est …ben en fait super sympa et hyper cool ! Il a en plus un putain d’humour à froid, je vais me taper des barres avec lui, ça c’est certain !

G.o.T

the inSSIIder 2 – 22 – et moi et moi et moi


Nouvelle mission = nouveau client = nouveaux locaux= nouveaux collègues de pénitence.

L’ambiance est studieuse mais détendue et conviviale, et j’ai quelques collègues qui viennent de ma boîte qui sont déjà sur place depuis 2 semaines. Dans le lot, il y en a un, la cinquantaine rabougrie et bedonnante, au cheveu dégarni, qui même s’il est sympa, a un gros défaut, c’est monsieur je sais tout, j’ai tout fait, j’ai un avis sur tout, et surtout un avis.

T’as un Iphone, il te le configure, t’as un Androïd, il te le configure,  il a l’appli de la mort qui tue, tu cherches une sonnerie il en a 600 sur son smartphone.

– QUOI ???  t’arrives pas à configurer ton agenda pour qu’il synchronise tous tes calendriers, ben taka yaka sufide…
– oui mais moi il est pas en version 4.…
– QUOOOOOI ???!!! mais pourquoi il est PAS en version 4, c’est pourtant simple,  taka yaka sufide…
– oui mais moi  je peux pas, le constructeur à pas donné la mise à jour sur ce modèle…
–  mais c’est nul , t’aurai du prendre blablabla…etc etc etc…

TAAAAAA GUEUUUUUUUUULE !

Donc voilà, il sait tout mieux que toi, il a tout fait, tout vu, tout eu etc… et il se mêle de toute les conversations …

Du coup, sans le vouloir, avec un de mes collègue on vient de migrer dans le bureau d’à coté, pour des histoires de disponibilité de PC. MMJ (monsieur moi je) était tout déprimé, on lui avait enlevé une partie de son audience, et il est venu plusieurs fois dans l’après-midi pour venir voir comment on était installé…

– Ah mais c’est bien ici, et pourquoi vous êtes parti… elle est bien ta chaise, y’en a une autre comme elle ?

Puis à 17h

– bon ben moi j’y vais.
– Pas de réponse
– Bon j’y VAIS !
– Pas de réponse
– Mais vous partez pas ?
– Heu non pas tout de suite
– Ah bon vous partez quand ?
– Bah plus tard, des trucs à finir
-Oui mais quaaaaand ?
– Ben tout a l’heure quoi
– Mais dans 1 heure ?
-Oui voilà, vers 18h …
-Bon ben… j’y vais
– Oui c’est ça salut …
– Oui allez salut…

ah le lourd !

G.o.T

 

the inSSIIder 2 – 21 – un enculé reste un enculé


Pour faire écho au post et donc au débat ouvert par Smarto ici smartokitchy.wordpress.com/2013/01/23/smarto-restau/  , pour re-situer le contexte nous parlions d’un de nos collègues (ex pour moi, enfin ex collègue, pas ex  style vrai ex),  et c’est là que Second Life (SL) nous sors une énormité:

oui dans le travail c’est un enculé, mais dans la vie il est sympa 

Argll j’ai failli m’étouffer, d’une part parce-que je connais bien la personne dont il parle, qui est effectivement bien placée à la course de l’enculé de l’année, mais surtout que sa phrase ne veut rien dire.

Un enculé reste un enculé quelque soit sa localisation dans l’espace, le temps, ou sa matérialisation.

Einstein l’a bien démontré non ?!:
Enculé = Maxi x Connard ² , et cette loi est immuable.

Tiens pour démonstration par l’absurde, le contraire aurait il pu être vrai ? :

c’est un mec sympa au boulot, mais un réel enculé dans la vie

Evidemment non, le contraire de l’inverse est donc du même sens que celui initial! La boucle est bouclée.

Enculé tu es, enculé tu restes -> seconde loi de la persistance de l’état initial, et comme le faisait remarquer mon pote Smarto, dans la nature rien ne se crée , ne se perd, tout se transforme;  j’accepterais donc éventuellement une évolution de l’état initial vers petit ou gros enculé, mais pas plus!

Seconde remarque, honte à toi Second Life, tu viens donc de nous affirmer que bien que tu saches que XX (oui nous tairons son nom) fût un véritable fumier au boulot, tu as poussé à aller voir s’il l’était toujours dans la vie! Si c’est pas du vice ça !

Bon la soirée a continué tranquillement, avec quand même un constat effrayant à force de lister les effectifs en présence, mon ancienne boite était (et reste) un aimant à enculés de tout bord, surtout au niveau du management ou on peut dire que cette boite a été un vrai incubateur à fumiers; une sorte de révélateur et exacerbation des pires tares et vices qu’on peut trouver chez l’homme au code ADN endommagé, avec aussi une forte teneur en escrocs en tout genre  et bras cassés pour larbins de ces derniers.

G.o.T

the inSSIIder 2 – 20 – Triste geek


Je vais vous parler de l’arme de demain, enfanté du monde elle en sera la fin… non je vais vous parler d’un collègue ; ovni humanoïde parmi les collaborateurs, il bosse sur de l’applicatif type SAP. Cet homme est bizarre, je n’arrive pas à lui donner un âge, entre 42 et 53, il ressemble à un poussin d’épervier tout juste sorti de la coquille, les cheveux gris en mèche sur le front qui se barre sur le côté comme emportés par le vent, une dentition improbable, une allure courbée vers l’avant, il est habillé comme un vieillard (pull marron clair trop grand, pantalon bleu marine informe et chaussure hors d’âge), le teint pâle avec quelques rougeurs vinicoles, aux allures d’un clown triste.

J’ai du mal à le qualifier entre insignifiant et inquiétant, en fait il a tout du psychopathe refoulé doublé d’un tueur en série. Il est pourtant sympa, non là je fais de la sensiblerie, non il n’est pas méchant, mais sa compagnie n’est pas recherchée. Comme il est en inter-contrat, dès qu’on le croise, il parle en fait tout le temps de ses futures potentielles missions pour lesquelles il a été positionné, content d’aller peut-être en mission 6 mois à Bordeaux ou 3 ans à Rueil, pendant qu’il vous en raconte les détails, vous hochez de la tête ponctuant de hum-hum sans vraiment écouter. A la limite du SDF, c’est le genre de personne à qui on ne fait pas attention, dont on ne demande jamais de nouvelles et que l’on évite le plus souvent de croiser.

En fait j’ai un peu pitié de lui, sans famille et sans attaches apparentes, il ressemble à ces informaticiens qui ont loupé le tournant de la vie et se sont enfoncés dans leur métier croyant que c’était une finalité. Perdu dans un monde qui avance trop vite pour lui, marchant à côté des pompes des autres, il fait partie de ces laissés pour compte que l’on croise tous les jours dans la rue sans faire attention, sauf que là il est à deux bureaux de moi.

G.o.T