Archive | Livre / BD RSS for this section

Super-héros MARVEL au musée ART LUDIQUE


Au musée Art Ludique à Paris, et jusqu’au 31 Août, les super héros sont de sortie dans cette exposition très intéressante sur l’univers MARVEL.
On y découvre des planches originales des années 60, 70, 80 et 90 comme les derniers travaux effectués pour les films.
Planches à l’encre de chine, en couleur peintes ou numériques, l’ancien côtoie le plus récent,  et l’on peut découvrir les changements artistiques effectués au fil du temps.
De planches 2D plates  assez sages des années 60/70, on passera aux dessins déstructurant des années 90 qui feront exploser les planches, avec  des héros débordant du cadre et des une utilisation de la profondeur, tout en faisant passer les héros aux anabolisant pour les faire devenir des êtres bodybuildés aux muscles saillants.
On trouvera aussi des objets et art work issus des films : moto et armes et bouclier de Captain America, casque de Iron Man, marteau de Thor, costumes complets des équipiers de Captain America 1.
Au sein de l’expo que vous ferez en une bonne heure, une grande place est faite aux Avengers, dommages que Spiderman, les X-men soient si peu représentés, et que des héros comme le Surfer d’Argent, Dardevil, soient juste mentionnés en quelques planches.
Autre hérésie, l’impossibilité de prendre des photos, « soit disant » pour le droit à l’image… en fait comme pour l’expo Pixar, Art Ludique veut surtout vendre son livre de l’expo à 27€ (qui de plus est totalement incomplet !). Totalement inutile étant donné le nombre d’images qui traînent sur le web (dont je me suis servies d’ailleurs pour illustrer ce post)
Dommage, Art Ludique a de bonnes idées d’expo, mais avec cette politique, j’avoue que j’ai de plus en plus de mal à leurs donner 15€ pour une exposition dont on ne peut pas prendre quelques photos souvenir…
A voir tout de même si vous êtes fan de l’univers MARVEL plus fan d’ailleurs des comics que des films.
G.o.T

Before Watchmen


Roman graphique de Dave Gibbons et Alan Moore, Watchmen (les Gardiens en Français) fut publié en 1980 par Dc Comics. Enorme succès commercial, référence auprès des comics, il, devient le premier roman graphique à remporter le prix Hugo en 1988. Zack Syder en fera l’adaptation au cinéma en 2009.

La licence étant juteuse, DC Comics sort cette année des préquels, sirtués les évènements qui se sont déroulés avant le compte à rebours de la fin du monde de Watchmen, cette nouvelle série se nomme Before Watchmen. Elle est diffusée tous les mois en mini fascicule pour chaque mini série. Dave Gibbons sans sauter de joie est tout de même flatté de cet hommage à son travail, tandis que Moore est totalement contre le projet (il était aussi contre le film…).

Détail des séries

  • RORSCHACH (4 numéros) – Auteur : Brian Azzarello. Dessinateur : Lee Bermejo
  • LES MINUTEMEN (6 numéros) – Auteur/Dessinateur: Darwyn Cooke
  • LE COMEDIEN (6 numéros) – Auteur : Brian Azzarello. Dessinateur : J.G. Jones
  • DR. MANHATTAN (4 numéros) – Auteur : J. Michael Straczynski. Dessinateur: Adam Hughes
  • NITE OWL (4 numéros) – Auteur : J. Michael Straczynski. Dessinateurs : Andy and Joe Kubert
  • OZYMANDIAS (6 numéros) – Auteur : Len Wein. Dessinateur : Jae Lee
  • LE SPECTRE SOYEUX (4 numéros) – Auteur : Darwyn Cooke. Dessinateur : Amanda Conner
  • Chaque numéro aura en bonus deux pages CURSE OF THE CRIMSON CORSAIR.
  • La série se terminera par BEFORE WATCHMEN : EPILOGUE.

Détail des sorties US (pas de date pour la France…)

June

  • Before Watchmen: Minutemen #1
  • Before Watchmen: Silk Spectre #1
  • Before Watchmen: Comedian #1
  • Before Watchmen: Nite Owl #1

 

July

  • Before Watchmen: Ozymandias #1
  • Before Watchmen: Minutemen #2
  • Before Watchmen: Silk Spectre #2
  • Before Watchmen: Comedian #2

 

August

  • Before Watchmen: Nite Owl #2
  • Before Watchmen: Ozymandias #2
  • Before Watchmen: Rorschach #1
  • Before Watchmen: Dr. Manhattan #1
  • Before Watchmen: Minutemen #3

 

September

  • Before Watchmen: Silk Spectre #3
  • Before Watchmen: Comedian #3
  • Before Watchmen: Nite Owl #3
  • Before Watchmen: Ozymandias #3

 

October

  • Before Watchmen: Rorschach #2
  • Before Watchmen: Dr. Manhattan #2
  • Before Watchmen: Minutemen #4

 

November

  • Before Watchmen: Moloch #1
  • Before Watchmen: Ozymandias #4
  • Before Watchmen: Silk Spectre #4

 

December

  • Before Watchmen: Comedian #4
  • Before Watchmen: Minutemen #5
  • Before Watchmen: Dr. Manhattan #3
  • Before Watchmen: Rorschach #3
  • Before Watchmen: Moloch #2
  • Before Watchmen: Nite Owl #4

 

January

  • Before Watchmen: Comedian #5
  • Before Watchmen: Ozymandias #5
  • Before Watchmen: Minutemen #6
  • Before Watchmen: Dollar Bill #1

 

February

  • Before Watchmen: Dr. Manhattan #4
  • Before Watchmen: Rorschach #4
  • Before Watchmen: Comedian #6
  • Before Watchmen: Ozymandias #6

G.o.T

Walking dead – la série TV


AMC adapte depuis l’année dernière la BD culte Walking Dead à la TV. Le pitch est identique à la BD : après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe de d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre…

Coté casting Andrew Lincoln est Rick Grimes, Jon Bernthal est Shane, Sarah Wayne Callies est  Lori Grimes, Laurie Holden est Andrea, Jeffrey DeMunn est Dale, Steven Yeun est Glenn , Chandler Riggs est Carl Grimes, Norman Reedus est Daryl Dixon. La série reprend donc une bonne partie des personnages et les premiers épisodes sont conforment à la BD. Par contre dès le 4ème épisode, il y a divergence de scénario entre la BD et la série TV. De nouveaux personnages font leur apparition, et la quête principale est largement modifiée. A la fin de la saison 1, l’histoire a pris un grand virage vis-à-vis de la BD avec le périple à Washington, mais la seconde saison semble revenir vers les épisodes 2/3 des livres. Excellent, les deux séries sont en fait complémentaires, avec quelques divergences.

Coté réalisation, les moyens ont été mis pour rendre notre monde apocalyptique, et les morts-vivants sont très bien reproduits. Comme la BD, la série TV a pris le parti des relations humaines et du coût de la survie plutôt que de faire un film gore. L’action et le suspens sont quand même présents, avec une histoire bien ficelée et des personnages attachants. Bien que la première saison soit courte (13 épisodes), la seconde semble nous faire entrer encore plus dans le mental des personnages avec encore plus de tension.

Ce portage TV est donc une réussite, un bon complément à la BD.

G.o.T

Walking dead – la bd


Attention chef-d’œuvre !

Walking dead est une bd écrite comme une série télévisée. Pleins de protagonistes qui ne feront que passer, des personnages clefs que l’on suit au fil de l’histoire et un scénario vraiment béton.

Edité depuis 2003, la série WAlking Dead a été créée par Robert Kirkman (scénariste) et Tony Moore (dessinateur) puis Charlie Adlard (dessinateur). Ce comic book en noir et blanc raconte l’histoire d’un groupe de personnes essayant de survivre dans un monde peuplé de zombies. Walking dead se déroule donc dans un monde envahi par les morts-vivants. L’origine du phénomène demeure inconnue. Rick Grimes, le héros, ancien policier qui s’est réveillé d’un coma prolongé, découvre un monde dévasté et tente tant bien que mal de faire survivre son groupe de rescapés. Au fil des rencontres un groupe solide va se constituer et essayer de s’en sortir, de trouver un lieu où tout recommencer.

La série BD comporte actuellement 14 volumes, que l’on peut diviser en trois parties : l’errance et la formation du groupe, la prison où ils vont vivre quelques temps à l’abri de l’extérieur et qu’ils vont défendre lors d’une guerre avec leurs proches voisins, puis une nouvelle errance jusqu’à trouver un village où tout semble à nouveau possible (mais nous verrons bien dans les épisodes qui suivront!).

Ce qui fait la force de Walking Dead, ce n’est pas l’histoire de morts-vivants, mais les rapports humains entre les différents protagonistes. On verra au fil des épisodes les caractères changer pour pouvoir survivre, et la lutte pour ne pas devenir de simples animaux, comme l’on fait certains groupes devenus des cannibales. Rester humain tout en essayant de survivre, voilà la vraie trame du scénario de cette géniale BD.

Coté graphique, le noir & blanc s’impose pour accentuer le coté tragique et désespéré de la situation, avec des dessins assez réalistes de ce monde déchu. Il faut noter que la série ayant eu un tel succès, qu’elle a été adapté en série TV par la chaine AMC, dont la seconde saison est en cours.

Albums
1. Walking Dead (2005)
2. Passé décomposé (Days Gone Bye, The Walking Dead #1-6, 2007)
3. Cette vie derrière nous… (Miles Behind Us, The Walking Dead #7-12, 2007)
4. Sains et saufs ? (Safety Behind Bars, The Walking Dead #13-18, 2007)
5. Amour et mort (The Heart’s Desire, The Walking Dead #19-24, 2008)
6. Monstrueux (The Best Defence, The Walking Dead #25-30, 2008)
7. Vengeance (This Sorrowful Life, The Walking Dead #31-36, 2008)
8. Dans l’œil du cyclone (The Calm Before, The Walking Dead #37-42, 2009)
9. Une vie de souffrance (Made to Suffer, The Walking Dead #43-48, 2009)
10. Ceux qui restent (Here we Remain, The Walking Dead #49-54, octobre 2009)
11. Vers quel avenir ? (What We Become, The Walking Dead #55-60, janvier 2010)
12. Les Chasseurs (Fear The Hunters, The Walking Dead #61-66, avril 2010)
13. Un monde parfait (Life Among Them, The Walking Dead #67-72, septembre 2010)
14. Point de non-retour (Too Far Gone, The Walking Dead #73-78, mars 2011)
15. Piégés ! (No Way Out, The Walking Dead #79-84, septembre 2011)

A lire donc de toute urgence !

G.o.T

Etoile Rouge


Etoile rouge est un spin off de la Bd uchronique Block 109. Toujours après l’assassinat d’Hitler, le Reich victorieux se déploie sur toute l’Europe, et l’histoire se passe en 1945 où des aviateurs de la France Libre on rejoint l’URSS pour lutter sur le front Est. La bd raconte l’histoire au quotidien de ces têtes brûlées qui défient les avions du Reich déjà propulsés par des réacteurs, et de leur lutte dans les airs.


Cette fois ci on passe à du grand format, avec toujours un style crayonné et des couleurs ocres et grises. Le scénario  est assez simple, et la bd se lit vite; elle est agréable, donne un peu plus d’épaisseur à l’univers de Block 109, sans toutefois arriver à la hauteur de la Bd de référence. Pour 15€, je m’attendais à mieux, avec plus d’épaisseur dans l’histoire comme dans le nombre de pages, à feuilleter mais pas à acheter.

G.o.T

Block 109


Après avoir détruit l’Occident, le IIIe Reich agonise à son tour sous les coups de l’Armée Rouge. Pour Zytek, le maître de l’Allemagne, il ne reste qu’une seule solution: une attaque virale majeure.

Block 109 est donc une pure uchronie : le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. Ici nous somme en 1953, et l’allemagne a gagné la guerre sur l’occident, et est toujours embourbée sur le front russe.

En 200 pages avec un dessin proche de l’esquisse au fusain, mêlant traits crayonnés noirs à de l’ocre en guise de couleur, seuls les drapeaux nazis se détachant en croix gammée noire sur fond blanc et rouge, Block 109 nous offre une vision pessimiste, défaitiste, sombre, sans espoir d’un futur alternatif ou l’humanité n’en a justement plus. Il nous raconte les dernières heures du monde tel qu’on aurait pu les vivre, un monde qui s’écroule sur lui même, qui s’auto-détruit jusqu’au point de non retour. La bd nous raconte ces dernières heures, avec un plan aussi machiavélique qu’insensé, l’humanité aurait t alors elle quand même un plan de secours ?

Block 109 fait partie de ses oeuvres où l’on plonge dès les premières pages, envoûté par l’histoire voulant savoir si le néfaste dessein va se réaliser ou non. Avec son ambiance à la Killzone (jeux Ps2/PS3), il fait tâche parmi le monde des BD, en proposant non pas une histoire, mais un univers relayé par un blog et un site officiel; la série se décline par la suite en histoires parallèles, parues ou à paraître, et c’est tant mieux car 200 pages c’est bien trop court vu le potentiel des auteurs à nous raconter des histoires aussi passionnantes.

Tombé dessus par hasard au détour d’un présentoir, après l’avoir feuilleté, j’ai couru à la maison pour le lire tellement j’avais hâte. A recommander sans hésitation!

G.o.T

Le Légataire


La vie de Merwan Khadder, jeune beur intégriste parisien, bascule quand il se voit mandaté pour tuer Halid Riza. Une fatwa est sur la tête de ce dernier depuis qu’il a écrit un livre sur la dernière sourate, livre de fiction qui raconte comment le prophète aurait écrit les derniers dogmes de l’islam louant la tolérance, et l’amour des autres et de la vie.

Rencontrant sa future victime il l’épargnera après qu’elle lui ait avoué que sa fiction est issue toutefois de faits réels, et qu’il existerait un parchemin renfermant les dix derniers verset de Mahomet.

Dés lors, c’est une course contre la montre pour Merwan, poursuivit par les autorités, les intégristes, recherché par le vatican, et il ira de pays en pays sur la piste de cette dernière sourate!

le Légataire est un spin-off de la série le Décalogue, mais cette fois ci 1 seul couple de dessinateurs est à l’oeuvre. Le dessin est dynamique, très fouillé dans les détails, et l’action durant les 5 volumes de la série est ininterrompue, vous laissant en haleine à chaque fin de tome. Le scénario est intelligent, très télévisuel, il ferait une excellente série TV. Jamais ennuyeux, le récit oscille entre intrigue, archéologie, spiritualité, histoire, valeurs morales  et action.

Une bien belle Bd que je vous recommande sans retenue.

G.o.T