Lucy de Luc Besson


De Luc Besson, avec  Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-sik Choi

Lucy : Affiche

A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités.

Lucie, Lucie c’est moi je sais, 
Il y a des soirs comme ça où tout…
s’écroule autour de vous.
Sans trop savoir pourquoi toujours

Regarder devant soi
Sans jamais baisser les bras, je sais…
C’est pas le remède à tout,
Mais ‘faut se forcer parfois…

Lucie, Lucie dépêche toi, on vit,
On ne meurt qu’une fois…
Et on n’a le temps de rien,
Que c’est déjà la fin mais…

Et non Lucy n’est en hommage à la chanson d’Obispo, mais pour la plus vieille femme fossile de l’espèce Australopithecus afarensis découvert sur le site d’Hadar, en Éthiopie, en 1974 par une équipe de recherche internationale. Ce fossile est complet à 40 % et date d’environ 3,2 millions d’années.

Lucy de Besson, sera la première femme à pouvoir utiliser plus de 10% de son cerveau.

Bon sujet, bons acteurs, et paf, comme à son habitude vaec ses productions Europa Corp, Besson se doit alors de mettre dans son film les poncifs mandatory : course de voiture, méchants asiatiques, flingues, combat kungfu, explosion… enlevez tout ça, et Lucy auraitg été un bon film de science fiction, là ce n’est qu’un film ultra commercial bangbang paf pif tatatata bang bang …

Lucy : Photo Scarlett Johansson

Coté histoire principale, le début est prometteur, puis ça se perd dans le rapide n’importe quoi, avec des explications scientifiques de blague carambar. En fait j’ai eu l’impression de lire une histoire de Bernard Werber, bon départ d’histoire sur un fait d’anticipation scientifique (en gros un article de science et vie), et après, la médiocrité d’écriture et de création prend la suite, avec des poncifs, des évidences, et des raccourcis pour finir au plus vite l’histoire en ne maitrisant plus son cours.

Lucy est donc un film assez agréable à voir, avec à notamment une excellente bande son de Eric Serra, mais est un film bâclé avec une super histoire gâchée par le manue de discernement de son réalisateur et sa volonté du fric facile.

G.o.T

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :